Rechercher
  • Jeremie Guedj

Une étude préclinique montre l’absence d‘efficacité antivirale du favipiravir contre le SARS-CoV-2


Une étude, menée par des chercheurs du CEA, de l’Inserm et d’Université Paris Cité faisant partie du groupe d’études précliniques (GEPC)* mis en place par l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, a évalué les effets du médicament favipiravir sur les virus Zika et SARS-CoV-2 chez le macaque crabier, qui constitue le modèle animal de référence. Les chercheurs ont montré que la molécule a une activité antivirale contre le virus Zika. En revanche, elle ne présente aucun effet sur le virus du SARS-CoV-2 dans ce modèle et pourrait même être à l’origine d’une aggravation de la maladie. Cette étude a été publiée le 30 août 2022 dans la revue Nature Communications.


Lien vers le communiqué de presse de l'ANRS

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout